MARC ETIENNE

    • Actualités

    • The left and the right
    • Tingles on the...
    • Lovely
    • Doux-coudes
    • Hhhh
    • Aix les Bains index gauche
    • Découpé et vissé
    • Îlots Emo
    • Trap Houses
    • Sometimes I feel
    • Easy E
    • Update Mount
    • Linear Lean
    • Chopped and Screwed
    • Trapbahaus
    • Can You Dig It?...
    • Effets escomptés
    • Clap
    • La barbe à Rick Ross
    • Autist Redding (Shake)
    • Le pêcheur
    • Les sentiers de la perception
    • Kinski Reggae

    • Atelier La Source


    Copyright 2018 - Marc Etienne

Le pêcheur, 2009

vidéo, 13’ 49
pecheur

Une vasque en terre est posée devant une figure humaine qui tient dans une main une baguette au bout de laquelle pend une ficelle. Celle-ci entre dans l’objet en terre qui contient de l’eau. A côté de la vasque, une bouteille contenant aussi de l’eau. La vasque en terre n’étant pas cuite, elle est vite amenée à s’affaisser et l’eau qu’elle contient, à fuir de l’objet. Ainsi, la figure du pêcheur doit-elle abandonner sa posture initiale d’oisiveté pour s’employer à rehausser l’objet se déformant à cause du liquide. Cette figure doit également se servir de la bouteille contenant l’eau pour la réintroduire dans l’objet. L’action qui est tentée ici est de donner à voir la figure de l’oisiveté que représente «le pêcheur du dimanche». Cette entreprise est vouée à l’échec du fait des deux gestes de «réparation cités auparavant. Une autre figure apparaît alors, celle de l’acharné, qui s’obstine à lutter pour que tienne non seulement sa vasque, mais surtout cette image de pêcheur.